Les objectifs de l’association AEISTE

L’innovation sociale, territoriale et environnementale qui se présente comme étant « une réponse nouvelle à une problématique ou à un besoin identifié collectivement dans un territoire, en vue d’apporter une amélioration du bien-être et un développement local durable », s’est imposée au cours des deux dernières décennies dans le discours des chercheurs comme celui des décideurs politiques et constitue une préoccupation qui a pris de l’ampleur au cours des vingt dernières années ; toutefois ce champ n’a pas été bien couvert en matière de recherche dans les pays en développement particulièrement la Tunisie. Les enjeux du développement de l’innovation sociale et territoriale sont particulièrement pertinents aujourd’hui, compte tenu du contexte socio-économique et des transitions en cours. Pour cette raison nous avons pensé qu’il est urgent de mettre en place une association qui regroupe les universitaires, des doctorants, des étudiants et toutes personnes intéressés par le thème de l’innovation sociale, territoriale et environnementale qui constitue un pilier essentiel de l’économie sociale et solidaire. La mise ligne d’un carnet doit permettre la mise en relief de l’information scientifique et pratique, les thèmes de recherche et les différents événements en relation avec l’innovation sociale, territoriale et environnementale en Tunisie et dans le monde susceptibles d’intéresser les membres et les amis de l’association. De plus le carnet constitue une passerelle pour établir des contacts avec des structures et institutions intéressées par ce thème en vue de réaliser des actions communes.

Les objectifs de l’ Association pour les études en innovations sociales, territoriale et environnementale créée en août 2016 par des chercheurs, universitaires et doctorants se présentent comme suit:

  • Inventorier, repérer, mettre en exergue les innovations qui émergent de l’économie sociale solidaire (ESS) et faciliter le transfert de ces innovations en vue de favoriser le développement des territoires ;
  • Appréhender et analyser les processus de production, d’appropriation et d’essaimage des innovations sociales comme des processus de construction territoriale et comprendre les dynamiques territoriales de l’innovation sociale à partir de l’analyse de la capacité créative des réseaux et de leur impact sur le développement des territoires ;
  • Produire et diffuser des connaissances nouvelles sur les innovations et les transformations sociales, organiser des activités scientifiques et de transfert des innovations dans divers domaines et offrir un lieu de concertation et de coordination pour les activités de recherche ;
  • Faire connaître les travaux des unes et des autres, de permettre aux acteurs de l’économie sociale et solidaire, ainsi qu’à nos partenaires institutionnels, d’identifier les équipes de recherche universitaires travaillant sur l’économie sociale et solidaire et de repérer leurs thématiques et approches respectives ;
  • Développer le partenariat avec des réseaux similaires dans le monde et renforcer les liens et la coopération entre le milieu universitaire, les acteurs de l’économie sociale et les pouvoirs publics dans une perspective de consolidation du processus de transfert des innovations.

Dans le cadre de ses objectifs, l’association se propose de gérer  l’Observatoire de l’innovation sociale et territoriale en Tunisie à travers la création d’un   site internet.L’Observatoire aura comme missions :

  • La gestion d’une base de données en relation avec les questions qui concernent l’innovation sociale et territoriale en Tunisie.
  • La collecte et diffusion de toute information utile à l’innovation sociale et territoriale  (liens internet, études originales effectuées par les membres de l’association etc.) ;
  • La réalisation d’études, d’analyses et de diagnostics souhaités par des collectivités territoriales et/ou des membres de l’association.
  • La gestion d’une bourse d’offres et de demandes en matière d’innovation sociale et territoriale, émanant d’institutions tunisiennes et étrangères.

 

 

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *