Systèmes d’irrigation innovants dans les zones arides

 

Le Dr Chahbani Bellachheb, membre de l’Association AEISTE est chercheur spécialisé dans l’économie de l’eau et l’utilisation efficace des ressources hydrauliques. Il dirige actuellement Chahbani Technologies (CHAHTECH SA) une société tunisienne spécialisée dans l’invention, la fabrication et la distribution de systèmes d’irrigation innovants particulièrement le « diffuseur Buried », résultats de plus de 25 années passées à expérimenter de nouvelles techniques pour l’irrigation et pour l’injection d’eau de rétention ou de sources naturelles d’eau pour être conservés dans le sol profond
• Les recherches et innovations du Dr Chahbani Bellachheb ont reçu plusieurs récompenses en particulier : Lauréat du Forum africain – 100 innovations pour le développement durable, Paris, décembre 2013. En effet en marge du Sommet de l’Elysée ( 5décembre 2013) pour la paix et la sécurité en Afrique, le Forum100 innovations pour un développement durable en Afrique avait pour objectif de mettre en lumière des innovations, inscrites dans le développement durable, portées par des innovatrices et des innovateurs africains.
Ce Forum a distingué le diffuseur d’eau enterré développé par le Dr Bellachheb Chahbani. Au lieu des techniques traditionnelles d’aspersion ou du goutte-à-goutte, son entreprise, Chahtec SA, commercialise un réseau de diffuseurs enterrés. Grâce à leurs fonds microporeux, ces réservoirs permettent de diffuser l’eau directement aux racines de la plante. Plusieurs modèles existent selon les cultures (arboricoles, maraîchères ou ornementales), tous réduisent drastiquement les besoins hydriques. Les diffuseurs enterrés rendent aussi possible une irrigation anticipée qui consiste à stocker pendant l’automne et l’hiver dans le sol du système racinaire de chaque arbre ses besoins en eau pour le printemps et l’été. Sur le même principe, Bellachheb Chahbani a développé un procédé d’« injection » souterraine d’eau capable d’assurer en quelques semaines les besoins des cultures pour deux ans. Huit cent dossiers avaient été réceptionnés à l’appel à projets 100 innovations pour un développement durable en Afrique. Le projet de M. Chaabani figure par les 21 dossiers qui ont été finalement sélectionnés par 45 spécialistes du développement de l’AFD, puis par un comité composé de trois grands témoins, actrice et acteurs du développement : Winny Byanyima, directrice générale d’OXFAM International, Malamine Koné, PDG d’Airness, Jean-Michel Severino, gérant d’Investisseurs et Partenaires Conseil, ancien directeur général de l’AFD.
Les autres récompenses se présentent comme suit :
• Le Grand Prix INNOVATEC 2012/2013, MIFFEL, Avignon, France. 2012
• TOP 20 PME innovantes (petites et moyennes entreprises) de InfoDev, Banque Mondiale, Helsinki, Finlande. 2011
• Prix international de l’eau de l’UNESCO, Budapest, Hongrie. 2009
• Prix de la créativité décerné par la présidence de la République de Tunisie. 2009
• Maghreb Union lutte contre la désertification Prix de Technologies. 2007
• Prix ALECSO (Ligue arabe de l’éducation, de la culture et de l’Organisation des sciences) de l’innovation scientifique dans le domaine de l’eau. 2002
• Deux médailles d’argent pour deux inventions ; 30e Salon International des Inventions, Genève, Suisse, 2002
• National Merit Medal (commandant) dans le cadre du secteur de l’éducation et de la science, de la Tunisie. 2001
• Le premier prix de l’Association tunisienne des inventeurs pour les chercheurs inventeurs accordés par l’Association Tunisienne des Inventeurs au Concours 11e national de l’invention et l’innovation, la Tunisie. 2001
• Premier prix de l’OMPI (Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle) pour la meilleure invention par un chercheur de l’inventeur au Concours National 11 Invention et de l’Innovation. Tunisie. 2001
• Premier prix du « Prix Méditerranéen de l’Eau » Prix du Carrefour Euro Méditerranéen de l’Eau HYDROTOP Deuxième prix de l’innovation technologique Foire Internationale de l’Agriculture et de l’innovation technologique SIAT. Tunisie, 2000.
Pour plus de renseignements consulter le site : http://www.chahtech.com/


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *